• mer. / 20 février 2019 / 09:13
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 97120100044
  • Journaliste : 71453

L’Iran pour l’essor des relations avec la Chine dans de divers domaines (Larijani à Pékin)

image.png

Téhéran (ISNA)- L’Iran est prêt à étendre et à renforcer ses relations avec la Chine dans de différents domaines, a déclaré le président du parlement islamique iranien, Ali Larijani, lors d’une rencontre avec son homologue chinois, Li Zhanshu, à Pékin.

Les relations entre les nations iranienne et chinoise "ont toujours été basées sur la cordialité", a déclaré Larijani lors d'une réunion mardi à Pékin avec Li Zhanshu, président du Comité permanent de l’Assemblée populaire chinoise.

Il a ajouté que sa visite à Pékin avait pour objectif de discuter des moyens possibles avec de hauts responsables chinois pour renforcer les relations mutuelles dans de différents secteurs.

Le principal législateur chinois a pour sa part déclaré que Téhéran et Pékin entretenaient des relations séculaires sans aucun conflit.

M. Li a ajouté qu'une visite du président chinois Xi Jinping à Téhéran en 2016 constituait un tournant dans les relations entre les deux pays, notant que les accords signés pendant le voyage témoignaient de la détermination des deux parties à renforcer leur coopération à long terme.

Au cours de cette visite, l’Iran et la Chine ont signé 17 documents de coopération dans les domaines économique, industriel, culturel et judiciaire.

Parmi les documents, il y en avait un signé entre les chefs nucléaires iranien et chinois pour la coopération en matière d'énergie pacifique. D'autres accords portaient sur la coopération environnementale, le financement d'un train à grande vitesse et des liens bancaires.

Plus tôt mardi, les hauts diplomates iranien et chinois ont souligné la détermination des deux pays à promouvoir leurs relations «stratégiques» dans divers domaines alors qu’une délégation de haut rang de Téhéran se rend à Pékin pour des entretiens.

Lors d'une réunion avec le conseiller d'Etat chinois Wang Yi à Pékin, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que Téhéran considérait le "partenariat stratégique entre l'Iran et la Chine comme l'une de ses relations les plus importantes".

Fin

Commentaires

You are replying to: .