• mer. / 20 février 2019 / 12:12
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 97120100243
  • Journaliste : 71453

Le soutien de la Russie à l’INSTEX

اینستکس

Téhéran (ISNA)- Le mécanisme européen créera également "des opportunités d'échanges commerciaux entre l'Iran et les pays tiers, dont la Chine et la Russie", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov.

Le lancement prochain d'INSTEX, le mécanisme européen de règlement du commerce extérieur, visant à faciliter les échanges commerciaux avec l'Iran en contournant les restrictions américaines, ouvrira également de nouvelles perspectives à la Russie, a souligné Ryabkov.

A cet égard, les pays fondateurs d'INSTEX "tiennent leur parole", a-t-il précisé.

Le 31 janvier, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France (les signataires de l'accord sur le nucléaire iranien) ont lancé un véhicule spécialement conçu pour cet usage, baptisé Instrument de soutien aux échanges commerciaux (INSTEX), afin de faciliter le commerce licite avec l'Iran. La France a accepté de placer le SPV sous sa juridiction, tandis que l'Iran devrait créer une entité similaire. Le véhicule devrait prendre en charge les possibilités techniques de faire des transactions avec Téhéran et ne dispense pas les utilisateurs de l’application des sanctions américaines.

Fin

Commentaires

You are replying to: .