• dim. / 10 mars 2019 / 09:30
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 97121909766
  • Journaliste : 71453

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères rencontre Chamkhani

دیدار محمود الزهار رئیس هیات پارلمانی فلسطین  با علی شمخانی دبیر شورای عالی امنیت ملی

Téhéran (ISNA)- 15 pays partagent des frontières terrestres ou maritimes avec l’Iran et les sanctions US ne peuvent rien changer à la réalité géographique. L’Iran défie les USA en Asie centrale.

Après avoir signé des contrats énergétiques avec l’Arménie, l’Iran accueille le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères pour discuter d’un essor des coopérations.

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mohammad Yarov, a affirmé au secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, Ali Chamkhani, que Bakou continuerait de renforcer ses coopérations économiques avec Téhéran jugeant que les sanctions ne pourraient pas affecter les bonnes relations qu’entretient l’Iran avec la République d’Azerbaïdjan.

Évoquant les affinités historiques, culturelles et religieuses que partagent les nations des deux pays, Ali Chamkhani a précisé que le développement des relations entre Téhéran et Bakou dans tous les domaines, notamment les coopérations économiques, contribuerait à la préservation de la sécurité et de la stabilité dans la région.

« Les frontières entre les deux pays sont considérées comme des portes s’ouvrant sur la paix et l’amitié entre les deux nations. Il existe de bonnes opportunités commerciales qui pourront apporter aux peuples des deux pays la stabilité et la sécurité », a souligné Chamkhani.

« La RII est prête à surmonter les obstacles qui se dressent devant la mise en œuvre des accords entre les deux pays », a-t-il ajouté.

« L’accomplissement du projet ferroviaire Nord-Sud est dans l’intérêt de la région et de l’Azerbaïdjan. Il permettra la mise en application des accords, la relance des coopérations commerciales, économiques et en matière de transport de marchandises. Les relations chaleureuses et amicales entre l’Iran et l’Azerbaïdjan ne sont au détriment d’aucun autre pays et ne seront jamais affectées par les agissements destructeurs d’acteurs régionaux et transrégionaux », a indiqué le secrétaire du Conseil de sécurité nationale de la RII.

Elmar Mohammad Yarov a pour sa part qualifié de bénéfiques les rencontres entre les autorités. « La République d’Azerbaïdjan souhaite augmenter ses échanges et renforcer ses coopérations dans tous les domaines avec l’Iran et à cet effet elle est ouverte à toute initiative ou proposition », a affirmé la partie Yarov.

« Bakou continuera de renforcer ses coopérations économiques avec Téhéran. Les sanctions ne pourront pas affecter les bonnes relations qu’entretiennent nos deux pays », a souligné le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

Avec PressTV

Fin

Commentaires

You are replying to: .