• dim. / 17 mars 2019 / 09:08
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 97122613522
  • Journaliste : 71453

Renault reprendra ses activités en Iran

رنو

Téhéran (ISNA)- Le constructeur automobile français Renault a beaucoup investi en Iran et compte tenu du volume de ses activités jusqu'à présent, elle reviendra certainement en Iran après que la situation avec les sanctions devienne claire », selon un responsable du ministère iranien de l'Industrie.

La société française Renault a investi environ un milliard de dollars en Iran et d'après notre analyse et compte tenu du volume de ses activités jusqu'à présent, elle reviendra certainement en Iran après que la situation avec les sanctions devienne claire, a déclaré vendredi le directeur adjoint aux Affaires industrielles du ministère de l'Industrie, des Mines et du Commerce, rejetant toute nouvelle négociation avec la société.

La remarque du responsable intervient suite à la diffusion de quelques rapports selon lesquels Renault reviendra dans l'industrie automobile iranienne après avoir été contraint de suspendre sa production dans le pays à la suite du rétablissement des sanctions secondaires des États-Unis en novembre dernier.

Il a rejeté le fait que l’Iran était en pourparlers avec le constructeur automobile, soulignant que «notre analyse est que Renault reviendra en Iran».

Le responsable avait précédemment déclaré qu'«un mécanisme a été envisagé pour cette société française afin de restaurer la fabrication en Iran».

À la suite retrait unilatéral des États-Unis de l'accord nucléaire international de 2015 avec l'Iran, la Russie, la Chine, ainsi que l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni, Renaultcome nombreuses autres entreprises étrangères ont été forcés de cesser leurs activités en Iran.

Cependant, le constructeur automobile français a également annoncé qu'il maintiendrait sa présence en Iran. «Nous ne l'abandonnerons pas, même si nous devons réduire fortement les effectifs», a déclaré le président de Renault, Carlos Ghosn, lors de la réunion annuelle des actionnaires à Paris en septembre dernier.

Avec IRNA

Fin

Commentaires

You are replying to: .