• lun. / 18 mars 2019 / 09:09
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 97122714140
  • Journaliste : 71453

Rohani : « La nation iranienne reste inébranlable et résistante face aux pressions américaines »

سفر رو حانی به استان بوشه - حضور در جمع مردم کنگان

Téhéran (ISNA)- Le président iranien a déclaré que la nation iranienne reste inébranlable face aux pressions américaines et continue d’y résister.

Ce dimanche 17 mars, lors de la cérémonie d’inauguration des phases 13, 22, 23 et 24 du vaste gisement de gaz de Pars Sud, dans la ville côtière de Kangan, le président iranien Hassan Rohani a déclaré qu’en dépit de toutes les pressions exercées sur la nation iranienne par les États-Unis, notamment par l’imposition de sanctions économiques unilatérales, les Iraniens continuent de résister et de faire des progrès.

Selon les experts, l’inauguration des nouvelles phases du champ gazier de Pars Sud en Iran est un signe clair de l’échec des sanctions américaines visant le secteur de l’énergie iranien, d’autant plus que les sanctions sont principalement destinées à réduire la production de pétrole et de gaz de l’Iran, qui constitue sa principale source de revenus.

« Les Américains ne voulaient pas que nous inaugurions des projets importants au cours de cette année, mais nous avons mené à bien tous nos projets dans les délais prévus », a déclaré Rohani.

« C’est un jour très heureux pour la nation iranienne. Nous avons porté des coups durs à nos ennemis qui pensaient qu’en imposant des sanctions, ils seraient en mesure d’arrêter tous nos projets et de bloquer nos progrès », a ajouté Rohani.

Dans une autre partie de ses propos, Hassan Rohani a déclaré : « Les ennemis pensaient qu’ils exerceraient une telle pression économique sur le peuple [iranien] qu’il plierait le genou devant les superpuissances. Cependant, cette grande nation a démontré sa détermination et sa résistance à tous les moments de son histoire, en particulier pendant l’année en cours, qui est presque terminée. »

Soulignant que « les sanctions imposées par les États-Unis à l’Iran sont des sanctions contre l’humanité » le président iranien a ajouté que « ce que les Américains font contre l’Iran est un crime contre l’humanité » mais que « les États-Unis n’atteindront jamais leurs objectifs ».

« Avant d’être une guerre économique, les sanctions sont une guerre psychologique par laquelle les États-Unis tentent de rendre les Iraniens pessimistes quant à leur avenir et de leur faire penser qu’avec le temps, leurs conditions se détérioreront », a déclaré le président iranien.

Selon M. Rohani, la production d’essence en Iran a doublé depuis la mise en place de son gouvernement.

« Lors des récentes séries de sanctions, nous avons constaté que les États-Unis ne pensaient même pas à imposer des sanctions à l’Iran sur l’essence, car ils savaient très bien que l’Iran était déjà devenu autonome dans la production d’essence. Aujourd’hui, nous sommes également autosuffisants en matière de production de gazole et de gaz », a-t-il expliqué.

Plus tôt dans la journée, le président de la République islamique d’Iran a déclaré, devant une foule nombreuse dans la ville de Bouchehr, que l’Iran était prêt à établir de bonnes relations avec tous les pays voisins dans le but de promouvoir les intérêts de la région.

« Nous souhaitons entretenir de bonnes relations avec tous nos voisins », a déclaré le président Rohani.

Il a ajouté que même s’il existait des tensions dans les relations entre la République islamique et certains de ses voisins, elles n’étaient jamais du fait de l’Iran.

Rohani a déclaré que malgré les tentatives des États-Unis, d’Israël et de « certains pays rétrogrades de la région » d’exercer des pressions sur la nation iranienne, l’Iran continuerait d’améliorer ses relations avec ses voisins.

Le président iranien a ensuite fait allusion à sa récente visite en Irak et a qualifié les relations entre Téhéran et Bagdad d’« exemplaires ».

Il a précisé que de bons accords bilatéraux avaient été conclus lors de son séjour en Irak.

Avec PressTV

Fin

Commentaires

You are replying to: .