• mer. / 15 mai 2019 / 13:55
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98022513486
  • Journaliste : 71453

France24: ''Donald Trump veut juste prendre des photos avec les leaders iraniens pour sa propre propagande''

حضور کمال خرازی در ایسنا

Téhéran (ISNA)- Kamal Kharrazi, ancien ministre des Affaires d’Iran et à la tête du Conseil Stratégique des Relations Extérieures du pays s’est exprimé ce mardi 14 mai sur les relations « très délicates entre l’Iran et les Etats-Unis ».

Entre Washington et Téhéran, les tensions sont actuellement « très dangereuses ». Interrogé par France24, Kamal Kharrazi, conseiller du Guide suprême iranien Seyed Ali Khameini a évoqué « l’animosité des Etats-Unis » qui ont décidé de voir l’armée iranienne comme un groupe terroriste. La situation est très délicate, dit-t-il. Il faut faire très attention !

Le conseiller a rappelé que « les Etats-Unis ont toujours appliqué des pressions contre l’Iran ». « Ils ont même détruit un avion civil iranien » ajoute-t-il ; faisant allusion au 3 juillet 1988. Date où les Etats-Unis avaient abattu un Airbus iranien. 290 personnes y ont perdu la vie dont 66 enfants.

Dans la situation actuelle, des pressions économiques très importantes sont exercées par les Etats-Unis contre l’Iran. Selon Kamal Kharrazi, ces pressions sont dues au fait que l’Amérique veuille à tout prix un changement de système politique en Iran. « Nous sommes prêts si les Etats-Unis veulent faire une quelconque forme d’intervention militaire en Iran, poursuit-il, nous ne céderons pas ».

Il affirme que son pays est prêt pour apporter la réponse nécessaire face aux actions américaines. L’Iran fera tout pour protéger ses intérêts et son territoire.

Mais, si l’on en croit le conseiller, il y a des gens malintentionnés qui aimeraient voir son pays subir une crise.

L’objectif de Trump est, pour lui, d’exercer des pressions encore plus importantes contre l’Iran. « L’appeler ne servira absolument à rien. Cela n’a pas servi à la Corée du nord non plus ».

Kamal Kharrazi d’ajouter : « Nous n’allons pas rencontrer Donald Trump, ce qu’il veut c’est rencontrer les leaders iraniens, prendre des photos avec eux pour sa propre propagande mais il ne compte pas résoudre les problèmes ».

« Le changement de système politique voulu par les Etats-Unis n’arrivera point. Le peuple iranien défend, avec maturité, son système politique en dépit de toutes pressions », termine l’ancien ministre des affaires d’Iran.

Avec France 24

Fin

Commentaires

You are replying to: .