• sam. / 1 juin 2019 / 12:23
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 98031104703
  • Journaliste : 71453

Téhéran et Douchanbé étendent leurs relations énergétiques

ایران و تاجیکستان

Téhéran (ISNA)- Soulignant que près de 15% de la capacité totale des centrales hydroélectriques du monde est au Tadjikistan, le ministre iranien de l’Energie a déclaré que l’Iran est prêt à mettre la voie du transit énergétique à la disposition du Tadjikistan.

Lors d’une rencontre avec le ministre tadjik des Affaires étrangères Sirodjiddin Muhriddin, vendredi soir, le ministre iranien de l’Energie, Reza Ardakanian, a insisté sur la nécessité du développement des relations entre Téhéran et Douchanbé.

Décrivant que la visite du ministre tadjik est très importante pour accélérer la coopération économique, il a déclaré que, grâce à la détermination politique des dirigeants des deux pays et à la capacité des entreprises iraniennes de mettre en œuvre les plans de développement du gouvernement tadjik, les gouvernements iranien et tadjik devraient tirer parti de toutes leurs capacités pour promouvoir la coopération bilatérale.

Se référant au fait qu'il existe de bonnes capacités de coopération dans les domaines de l'eau et de l'électricité avec les voisins, M. Ardakanian a déclaré que l'Iran avait développé le commerce de troc sur l'électricité avec tous les pays avec lesquels il partage des frontières.

Téhéran cherche la synchronisation du système électrique de l’Azerbaïdjan, de l’Arménie et de la Géorgie avec la Russie, a-t-il rappelé.

Il a souligné que le ministère de l'Énergie est désormais responsable de la commission mixte de coopération économique réunissant l'Iran, le Tadjikistan, la Russie, l'Afghanistan et l'Arménie.

M. Muhriddin a déclaré pour sa part que son pays cherche à utiliser de plus en plus les potentiels du port iranien de Chabahar, au sud-est du pays, pour régler les problèmes transitaires et économiques.

Fin

Commentaires

You are replying to: .