• sam. / 1 juin 2019 / 15:37
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 98031104886
  • Journaliste : 71453

Ravitaillement aux aéroports étrangers entravé par les sanctions US : l’Iran porte plainte à l’OACI

ورود سومین هواپیمای ایران‌ایر

Téhéran (ISNA)- Le directeur adjoint de la Compagnie aérienne iranienne, Morteza Dehqan, a indiqué que l’Iran a mis le Secrétaire général et le président de l'OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) au courant des obstacles dressés par les sanctions américaines dans le processus normal du ravitaillement des avions de ligne iraniens aux aéroports étrangers.

« Les sanctions américaines contre l'aviation civile vont à l'encontre de toutes les règles internationales et met en cause les slogans humanitaires des États-Unis et de leurs alliés », a déploré le directeur adjoint de la Compagnie aérienne iranienne, Morteza Dehqan

Il a ajouté que la cible de ces sanctions est ceux qui utilisent l’aviation, avant d’indiquer que ces restrictions  vise systématiquement à couper la communication du peuple iranien avec d'autres pays et nations.

Le responsable de la compagnie aérienne iranienne a déclaré que, malgré les consultations et les entretiens effectuées par l’Iran avec les autorités compétentes, le problème d'approvisionnement en carburant persistait malheureusement.

Il a émis l’espoir de voir résoudre les problèmes le plus rapidement possible.

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) est une agence spécialisée des Nations Unies créée par les États en 1944 pour gérer l’administration et la gouvernance de la Convention relative à l’aviation civile internationale (Convention de Chicago).

Selon IRNA, le vol n ° 721 d'Iran Air à destination de Francfort, qui a quitté le pays pour  l'Allemagne avec un retard de 8 heures, la semaine dernière, a été contraint de faire escale pendant 4 heures à Ankara, en Turquie, pour être ravitaillé.

L’OACI travaille avec les 193 États membres de la Convention et les groupes industriels pour parvenir à un consensus sur les normes et pratiques recommandées (SARP) de l’aviation civile internationale ainsi que sur les politiques en faveur d’un secteur de l’aviation civile sûr, efficace, sûr, économiquement durable et respectueux de l’environnement. Les États membres de l’OACI utilisent ces SARP et politiques pour s’assurer que leurs opérations et leurs réglementations de l’aviation civile locale sont conformes aux normes mondiales, ce qui permet à plus de 100 000 vols quotidiens du réseau mondial de l’aviation d’opérer de manière sûre et fiable dans toutes les régions du monde.

Avec IRNA

Fin

Commentaires

You are replying to: .