• dim. / 9 juin 2019 / 11:51
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98031907916
  • Journaliste : 71453

Zarif : Les Européens ne sont pas dans la position pour critiquer l’Iran

ظریف

Téhéran (ISNA)- « Les Européens ne sont pas dans la position pour critiquer l’Iran », a déclaré le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif.

Lors de la visite au collège Allameh Helli de Téhéran en marge d'un programme intitulé « Ma mission », le ministre iranien des Affaires étrangères a répondu à une question sur le voyage de son homologue allemand à Téhéran lundi et les discussions qui seront tenues avec Heiko Mass : « les Européens ne sont pas dans la position pour critiquer l’Iran même dans les sujets qui n’ont pas de rapport avec le Plan global d’action conjoint (PGAC) ».

« Les Européens et d’autres membres du PGAC pour devoir de normaliser les relations économiques de l’Iran. Ils doivent dire à quel point cette question est devenue normale », s’interroge M. Zarif.

« La visite du Premier ministre japonais et du ministre allemand des Affaires étrangères ainsi que le déplacement du Président Rohani à Bichkek et à Douchanbé, pour rencontrer ses homologues kirghiz et tadjik, sont tous une occasion pour la République islamique d’Iran de brosser un tableau sur ses politiques et d’échanger avec ses interlocuteurs sur la perspective future liée aux récentes évolutions, dans l’objectif de trouver des solutions pour faire face aux politiques contreproductives qui ont visé le monde entier », a-t-il insisté.

Précisant que les Américains font la guerre économique, M. Zarif a ajouté : « Donald Trump, président américain, l’a déclaré clairement, la guerre économique a une signification spécifique. Dans la guerre militaire vous ne combattez que contre les militaires, mais dans la guerre économique votre combat est contre les civils et M. Trump se bat actuellement contre le peuple de l’Iran. Nous devrons trouver une solution pour transmettre cette réalité au monde ».

Fin

Commentaires

You are replying to: .