• lun. / 10 juin 2019 / 10:43
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98032008469
  • Journaliste : 71612

Moussavi: L’Iran n’a pas commandé des S-400 à la Russie

نشست خبری سخنگوی جدید وزارت خارجه

Téhéran (ISNA)- « L’Iran n’a pas demandé l’achat du système de défense S-400 à la Russie», a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, devant un parterre de journalistes, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Seyed Abbas Moussavi, a répondu à une question sur le fait que la Russie a rejeté la demande de l’Iran pour lui vendre le système de défense aérienne S-400 et a souligné que « Téhéran ne l’a pas commandé à Moscou ».

Se référant au mécanisme de l’INSTEX (Instrument d'appui au commerce), M. Moussavi a insisté que l’Iran ne compte pas beaucoup sur ce mécanisme.

« Le chef allemand de l’INSTEX a accompagné le chef de la diplomatie allemande en Iran », a ajouté le porte-parole iranien.

Répondant à une question d’un journaliste sur le fait que le chef de la diplomatie du Qatar, Cheikh Mohamed bin Abdulrahman Al Thani, avait déclaré que ce pays est en train de tenir des discussions séparées entre les autorités iraniennes et américaines et est-ce que l’Iran le confirme, M. Moussavi a précisé que l’Iran ne pense pas que ce que le ministre des Affaires étrangères du Qatar a déclaré au sujet du dialogue, avait une autre définition que la négociation.

« Il y a quelque temps, ce haut diplomate qatari était à Téhéran et a eu des discussions avec les autorités iraniennes. Le Qatar, en tant qu’un pays de la région, avait des préoccupations qu’il les a partagé avec l’Iran et Téhéran les a entendues. Aucun pays n’est en mission par l’Iran pour négocier de sa part et comme nous l’avons déjà annoncé, l’Iran entendra les avis des pays amis sur les questions de la région et ce sujet y est inclus », a évoqué le porte-parole de la diplomatie iranienne.

« Nous pensons que pour diminuer les inquiétudes et les tensions dans la région, il faut faire attention aux racines de ces questions », a réitéré le diplomate iranien.

Au sujet des déclarations du président des Etats-Unis et le secrétaire d'État de ce pays, Donald Trump et Mike Pompeo, qui avaient annoncé qu’ils étaient prêts à négocier avec l’Iran sans conditions préalables, M. Moussavi a expliqué que ces jeux de mots et les actions en zig zag n’ont aucune importance pour la République islamique d’Iran ne donne pas d’importance. « Ce que nous voyons est la pression maximale et le terrorisme économique des Etats-Unis envers le peuple Iranien et également une guerre psychologique contre l’Iran », a-t-il ajouté.

« Nous sommes témoin d’une politique trompeuse de la part de Washington ; d’une part, ils évoquent le sujet de la négociation et d’une autre part, ils continuent leur pression maximale contre l’Iran. Ce genre de comportement n’est pas acceptable pour Téhéran et comme nous l’avons dit auparavant, ce sont les actions qui sont importantes pour nous et nous prendrons des décisions sur les actions », a-t-il continué.

Fin

Commentaires

You are replying to: .