• mer. / 12 juin 2019 / 15:08
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98032210149
  • Journaliste : 71612

Moussavi: Si l’Europe est inquiet, qu’elle tienne son engagement envers le PGAC avant tout

سیدعباس موسوی . سخنگوی وزارت خارجه

Téhéran (ISNA)- « Si les amis Européens sont très inquiets à maintenir le PGAC, il faut qu’ils demandent à tous les côtés de respecter leur engagement et avant tout, eux même doivent le faire », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Répondant aux propos du chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, à Stockholm, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Seyed Abbas Moussavi, a annoncé que l’Iran est de même avis sur l’importance du PGAC (Plan global d’action conjoint) pour la communauté internationale et l’Europe ; mais on ne comprend pas leur insistance sur le fait que l’Iran fasse son engagement unilatéralement dans un accord multilatéral.

« Si cet accord a plusieurs côtés, toutes les parties doivent respecter leurs engagements de façon similaire et s’ils ne peuvent pas, ils doivent comprendre que l’Iran reverra ses engagements en utilisant le mécanisme du PGAC qui est mis par cet accord à notre disposition », a ajouté M. Moussavi.

« L’Iran suggère à M. Maas et aux autres qu’ils sont inquiets des récentes décisions de l’Iran dans le cadre de cet accord, de réviser encore une fois l’article 36 de l’accord nucléaire iranien et l’introduction du Droit », a-t-il continué.

Fin

Commentaires

You are replying to: .