• dim. / 16 juin 2019 / 12:33
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98032612003
  • Journaliste : 71612

La responsable française insiste sur le maintien du PGAC

00

Téhéran (ISNA)- La présidente de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale de la France a insisté sur le maintien du Plan global d’action conjoint (PGAC).

L’ambassade de France à Téhéran a écrit sur sa page Twitter que Marielle de Sarnez, présidente de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française, devant la communauté française de Téhéran et les partenaires de la coopération franco-iranienne, a rappelé les piliers de la relation entre la France et l'Iran : l'amitié, le respect mutuel et la préservation de l'accord nucléaire.

En tête d’une délégation parlementaire, Mme de Sarnez a tenu une rencontre avec le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Seyed Abbas Araghtchi, et ont discuté de différents sujets dont le PGAC, des questions régionales et internationales.

« La guerre économique que les Etats-Unis ont commencé contre le peuple iranien a ciblé la sécurité et la stabilité de toute la région et a causé la tension au Moyen-Orient. Le PGAC est la seule expérience réussite de la diplomatie afin de régler les problèmes par la négociation dans la région tumultueuse de l’Asie de l’est et Washington en sortant de cet accord, a mis en danger la diplomatie et le multilatéralisme et a exposé cette expérience à l'échec », a déclaré M. Araghtchi.

Soulignant pour sa part que le PGAC est un progrès et un succès diplomatique, Mme de Sarnez a évoqué que le maintien de cet accord a beaucoup d’importance et nous devons faire tous nos efforts pour le préserver.

Elle a également indiqué la position importante de l’Iran dans la région et insisté sur la nécessité de dialoguer avec Téhéran des sujets régionaux et internationaux.

Fin

Commentaires

You are replying to: .