• lun. / 8 juillet 2019 / 09:29
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 98041708482
  • Journaliste : 71453

Zanganeh est optimiste pour l’exportation du pétrole iranien

حضور بیژن زنگنه، وزیر نفت در خبرگزاری ایسنا

Téhéran (ISNA)- La dernière situation des pétroliers saisis, le volume de la production du brut, les plans du développement de l’industrie pétrolière d’Iran et … étaient des questions dont le ministre iranien a abordé lors d’un point de presse.

En donnant des explications sur la 176ème session de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et en réaction aux déclarations du ministre saoudien de l’Energie, Bijan Namdar Zanganeh a déclaré que non seulement l’Iran ne menace pas la sécurité de l’énergie, mais il est le plus grand garant de la stabilité et de la sécurité de l’énergie dans la région.

« Nous avons déclaré dès le début que le pétrole n’est pas politique…politiser le marché du pétrole sera au détriment de tout le monde et pas seulement de l’Iran », a souligné M. Zanganeh.

Précisant que les Etats-Unis sont le pays qui menace le plus la stabilité et la sécurité de l’énergie du monde et utilisent le pétrole comme une arme contre les autres pays, le ministre iranien du Pétrole a insisté que « le pétrole n’est pas une arme et on ne peut pas l’utiliser comme une arme ».

Il a ensuite déclaré que le renouvellement de l’accord de l’OPEP pour réduire la production du pétrole ne comprenne pas l’Iran, le Venezuela et la Libye. « Dès que la situation de l’Iran soit normalisée, Téhéran retournera à son plus haut niveau de production et d’exportation », a-t-il ajouté.

Le ministre iranien du Pétrole a également exprimé son optimisme pour la production du brut et a déclaré que l’Iran fera tout son possible pour exporter son pétrole.

Se référant à la question de deux pétroliers iraniens saisis, M. Zanganeh a affirmé que le ministère iranien des Affaires étrangères poursuit avec force la situation du pétrolier saisi par le Royaume-Uni à Gibraltar et le deuxième pétrolier qui est en Arabie saoudite n’a pas été saisi et avec les négociations de la Compagnie nationale du pétrole d’Iran cette question sera réglée.

Fin

Commentaires

You are replying to: .