• dim. / 21 juillet 2019 / 12:18
  • Catégorie: Science
  • Code d'info: 98043015629
  • Journaliste : 71612

Le plan spécial de l’Iran pour contrer les sanctions biotechnologiques

بیوتکنولوژی

Téhéran (ISNA)- Déclarant que chaque année 600 millions de dollars de substances pharmaceutiques actives dans le domaine humain est importé en Iran, le vice-président iranien chargé de la science a annoncé « qu’avec les projets en cours, l’Iran pourra produire 80 à 90 pourcent de ces substances à l’intérieur du pays ».

« Nous avons un plan spécial pour contrer les sanctions, spécialement dans le domaine de la biotechnologie et bientôt nous consacrons un nombre important d’aide au domaine des médicaments et des vaccins pour le bétail et la volaille », a précisé le vice-président iranien chargé de la science, Sorena Sattari.

« Un écosystème convenable est en cours de développement dans cette zone et même si l’Iran est au premier rang de la biotechnologie dans la région et a des entreprises formidables mais nous espérons que ce nouveau mouvement dans le domaine du bétail et de la volaille pourra compenser la dépendance du pays vis-à-vis des médicaments et des vaccins concernés », a ajouté M. Sattari.

Soulignant le dévoilement de huit nouveaux produits dans le domaine des substances pharmaceutiques actives, M. Sattari a évoqué que notre soutien envers la biotechnologie est sérieux car chaque année, nous avons 600 millions de dollars d’importation de substance pharmaceutiques actives dans le domaine humain et avec les projets en cours, nous pourrons produire 80 à 90 pourcents de ces substances dans le pays.

Fin

Commentaires

You are replying to: .