• dim. / 28 juillet 2019 / 14:48
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98050602931
  • Journaliste : 71612

La présence des forces étrangères est la cause principale de tension dans la région (Rohani)

دیدار یوسف بن علوی، وزیر امورخارجه عمان با رییس جمهور

Téhéran (ISNA)- Le président iranien a évoqué que les relations irano-omanaises sont toujours amicales et en développement et a déclaré que nous devons faire des efforts en augmentant les déplacements et les consultations dans le cadre du développement tout azimut des relations et des coopérations entre les deux pays dans les domaines de l’énergie et du commerce.

Lors de sa rencontre du dimanche 28 juillet avec Youssef ben Alawi, ministre omanis des Affaires étrangères,  le président Hassan Rohani a précisé que l’Iran et Oman ont pris toujours des mesures positives afin de régler les questions et les problèmes de la région et a ajouté que la République islamique d’Iran est intéressé à développer les relations et les coopérations avec Oman dans de différents niveaux et dans le cadre des avantages mutuelles des deux peuples.

Expliquant que l’Iran et Oman ont la responsabilité de fournir la sécurité dans la région du Golfe Persique, M. Rohani a annoncé que la République islamique d’Iran a toujours fait des efforts afin que la mer d’Oman, le Golfe Persique et le détroit d’Ormuz soient une voie sûre pour la navigation libre internationale.

« Non seulement la présence des forces étrangères ne contribue pas à la sécurité de la région, mais ce sera la principale cause de tension », a insisté le président iranien.

M. Rohani a également souligné la reconstruction de la Syrie et le retour des réfugiés dans le pays, ainsi que l'arrêt du massacre d'innocents au Yémen, en déclarant: «Nous devons coopérer pour envoyer de l'aide humanitaire et des médicaments aux Yéménites innocents».

Décrivant les actes d'agression du régime sioniste, l'assassinat des Palestiniens et la destruction de leurs maisons, un autre sujet important de la région, il a ajouté: «Une planification crue et dangereuse pour l'avenir de la Palestine sous le nom de l’Accord du Siècle est préoccupante».

Les problèmes de la région sont en quelque sorte liés, a déclaré le Président Rohani, ajoutant: « Si nous voulons que la région se développe, tout le monde doit essayer d'instaurer une stabilité et une sécurité durables dans toute la région. »

Il a ajouté que la République islamique d’Iran n’avait jamais entamé de tensions avec d’autres pays, ajoutant qu’ «aujourd’hui les incidents et les tensions désagréables dans la région sont dus au retrait unilatéral des États-Unis du Plan global d’action conjoint (PGAC)».

Selon M. Rohani, la saisie du pétrolier iranien à Gibraltar était illégale et leur sera certainement préjudiciable: «la République islamique d'Iran continuera de s'opposer à toute violation de la réglementation qui met en danger la sécurité de la navigation dans le golfe Persique, le détroit d’Ormuz et la mer d’Oman ».

Lors de la même réunion, le ministre des Affaires étrangères d’Oman, Youssef ben Alawi, a transmis les salutations du sultan Qaboos à M. Rohani et a déclaré: «Les relations entre Téhéran et Mascate se sont développées dans différents domaines, notamment le commerce et l’investissement».

« Les deux nations se félicitent de l'approfondissement des relations et de la coopération entre l'Iran et Oman », a-t-il poursuivi.

« Aujourd'hui, la région connaît des crises artificielles et indirectes, et l'instauration d'une sécurité durable dans la région ne sera certainement pas possible sans la participation de l'Iran », a insisté M. ben Alawi.

Le ministre omanais a ajouté que malgré tous les défis auxquels ils sont confrontés, l'Iran et Oman doivent faire de leur mieux pour établir une stabilité et une sécurité durables dans la région.

Fin

Commentaires

You are replying to: .