• sam. / 10 août 2019 / 10:04
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98051909281
  • Journaliste : 71453

Iran : Paris réagit aux propos de Trump

ژان ایو لودریان، وزیر خارجه فرانسه

Téhéran (ISNA)- Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a réagi aux récentes déclarations du président des États-Unis, Donald Trump à propos de l’Iran.

Jeudi, le président Trump avait déclaré que le président français Emmanuel Macron ne représentait pas les États-Unis et ne pouvait pas appeler l’Iran aux négociations en leur nom.

Dans une déclaration publiée ce vendredi, le ministre français des Affaires étrangères a rejeté les déclarations du président Trump en soulignant que la France n’attendait pas l’autorisation de la Maison-Blanche pour orienter sa politique étrangère et que Paris adoptait une position indépendante vis-à-vis de l’Iran.

« Sur l’Iran, la France s’exprime en toute souveraineté et elle s’engage fortement pour la paix et la sécurité dans la région, elle s’engage pour permettre une désescalade des tensions et elle n’a besoin d’aucune autorisation pour le faire », peut-on lire dans le communiqué du Quai d’Orsay.

Dans une autre partie de cette déclaration, le ministre français des Affaires étrangères a souligné : « La France est fidèle à l’accord de Vienne qui empêche la prolifération nucléaire. Elle respecte sa signature, comme le font les autres parties de l’accord, à l’exception des États-Unis et elle demande fermement à l’Iran de revenir à la conformité de ses obligations. »

Le communiqué du Quai d’Orsay a ajouté : « L’aggravation des tensions nécessite des initiatives politiques pour retrouver les conditions d’un dialogue. C’est ce que fait le président Macron en toute transparence avec nos partenaires, en premier lieu les pays européens signataires. Il tient évidemment les autorités américaines informées. Tous les efforts doivent être réunis pour éviter que cette situation conflictuelle ne se transforme en une confrontation dangereuse. »

Nouvelle pomme de discorde entre Donald Trump et Emmanuel Macron : le président des États-Unis a critiqué jeudi le président Macron en l’accusant de prétendre représenter les États-Unis dans le dossier iranien. Il a prévenu que « personne » n’était autorisé à parler à Téhéran au nom de Washington.

« L’Iran a de graves problèmes financiers. Ils veulent désespérément parler aux États-Unis, mais reçoivent des messages contradictoires de la part de tous ceux qui prétendent nous représenter, parmi lesquels le président français Macron », a tweeté le président américain.

« Je sais qu’Emmanuel veut bien faire, comme tous les autres, mais personne ne parle pour les États-Unis à part les États-Unis eux-mêmes », a-t-il mis en garde.

Fin

Commentaires

You are replying to: .