• mer. / 14 août 2019 / 14:58
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98052311430
  • Journaliste : 71612

Vaezi: Rohani participera à l’Assemblée générale de l'ONU

57631822.jpg

Téhéran (ISNA)- Le chef du bureau présidentiel d’Iran a déclaré que si aucun problème ne survienne, le président iranien participera à l'Assemblée générale des Nations Unies.

En marge de la réunion du cabinet ministériel, devant un parterre de journalistes, donnat des explications sur une question sur les actions des Européens après le deuxième pas de réduction des engagements de l’Iran sous titre du PGAC (Plan global d’action conjoint) et insistant sur le fait qu’après ce deuxième pas, les négociations avec les Européens sont devenues plus sérieuses, le chef du bureau présidentiel d’Iran, Mahmoud Vaezi, a annoncé que la réunion qui a été organisée par la Commission mixte du PGAC, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Seyed Abbas Araghtchi, a été présent et il a été convenu que la prochaine réunion soit organisée en présence des ministres.

« A côté de ces négociations, nous avons eu des négociations avec les déférents pays afin de parvenir à un accord dans ce domaine ; entre ces différents pays, le président de la France a eu plus d’activité et les négociations avec lui sont quasiment continuelles et nous espérons pouvoir réaliser ce qui est dans l’intérêt du peuple iranien et du pays dites dans le PGAC », a insisté M. Vaezi.

« Jusqu’au troisième pas, il reste plus d’un mois et cette étape durera deux mois ; si on ne parvient pas à une conclusion, sans aucun doute, nous prendrons le troisième pas », a ajouté M. Vaezi.

« Je n’ai rien entendu des restrictions du président iranien, Hassan Rohani ; de ce qui concerne le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, j’espère qu’il sera présent à l’Assemblée générale des Nations Unies et je pense que cela fait partie des droits des pays, en particulier du ministre des Affaires étrangères, de pouvoir assister à d’importantes réunions de l'ONU», a réitéré le chef du bureau présidentiel d’Iran.

Il a ensuite ajouté que le représentant d'Iran au sein de l'ONU a écrit une lettre de protestation au secrétaire général des Nations Unies et lui a demandé de poursuivre cette question.

Indiquant les tensions survenues entre l’Inde, le Pakistan et la situation du peuple de Cachemire, M. Vaezi a évoqué que notre position envers tous les musulmans est ainsi que « nous devons faire des efforts que les droits des musulmans soient préservés là où ils vivent ».

« Le sujet du Cachemire est le sujet de contestation entre l’Inde et le Pakistan et l’Iran a de bonnes relations avec ces deux pays et nous suggérons la retenue spécialement l’approche de l’Inde, qui doit être basée sur le respect et la fourniture des droits des musulmans du Cachemire et l’Iran espère la désescalade au plus vite des tensions entre ces deux pays », a-t-il continué.

Fin

Commentaires

You are replying to: .