• sam. / 7 septembre 2019 / 09:37
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98061607923
  • Journaliste : 71453

Chef du CGRI : le vœu le plus cher de Trump est de discuter quelques minutes avec un responsable iranien

سردار سلامی

Téhéran (ISNA)- Le commandant en chef du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a déclaré : « Tout ce que souhaite le président américain, c’est quelques minutes de discussions avec un responsable iranien ! »

Rappelant que la République islamique d’Iran est grande et puissante, le général Hossein Salami a souligné : « Où sont donc passées les 12 conditions posées par le secrétaire d’État américain pour des pourparlers avec l’Iran ? Elles ont été toutes enterrées. Elles n’ont même pas eu le temps d’entrer dans l’Histoire ».

Le commandant en chef du CGRI a ensuite rappelé la guerre psychologique menée par Washington contre l’Iran en ajoutant : « Dans la sphère des opérations de guerre psychologique, les États-Unis semblent très grands, mais sur le terrain, ce pays est beaucoup plus petit qu’il n’en a l’air. »

Le général Salami a poursuivi ainsi : « La RII dégage une puissance prodigieuse, une puissance qui réside non seulement dans notre matériel de combat, mais aussi dans notre volonté d’être debout et indépendant ; une volonté qui est dans le cœur de tous les Iraniens. C’est cela qui donne aux Iraniens la constance et la force requises pour faire face à toute épreuve. C’est l’essence même de leur force.

Nous avons acculé notre ennemi dans une impasse politique : ça, c’est une force indéniable. Les chars et les missiles, ce ne sont que des outils de puissance, mais pas la puissance elle-même.

C’est le Leader même de la Révolution islamique qui a enseigné la patience et la résistance à toute épreuve aux Iraniens, une attitude admirable qui laisse une image très belle et très digne des Iraniens même aux pires moments de leur histoire.

Nous resterons debout jusqu’au bout et c’est au final l’ennemi qui sera contraint de rendre les armes face à la résistance et la dignité du peuple iranien.

Nous resterons solidaires, nous brandirons notre drapeau et nous avancerons jusqu’à ce que la victoire finale soit la nôtre. »

Fin

Commentaires

You are replying to: .