• dim. / 3 novembre 2019 / 09:13
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98081206336
  • Journaliste : 71453

Villes sœurs : plus de 140 contrats signés entre l'Iran et le monde

جاذبه‌های گردشگری ایران

Téhéran (ISNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussavi, a déclaré qu'après la victoire de la Révolution islamique, plus de 140 contrats d’amitié avaient été signés entre des villes iraniennes avec leurs sœurs respectives dans cinq continents du monde.

Seyed Abbas Moussavi a déclaré samedi 2 novembre, lors de la 4ème édition du prix international de l’Adobe d’or de Téhéran, que la diplomatie n'était plus une question de guerre et de paix. Des questions telles que le développement humain, les interactions interhumaines et commerciales, les collaborations scientifiques et technologiques, la réduction de la pauvreté et la résolution des défis mondiaux tels que le terrorisme et l’environnement relèvent aujourd’hui de la diplomatie dont s’occupent les gouvernements, les acteurs et les activistes sur la scène internationale ».

Le diplomate iranien a poursuivi : « Si la diplomatie a longtemps été le monopole des gouvernements, de nombreux acteurs sont, aujourd’hui, entrés dans l’arène diplomatique et utilisent désormais les outils du dialogue, de la négociation, de la tractation et de la communication sur divers sujets ».

Selon les statistiques publiées par le Service de la Presse du ministère iranien des Affaires étrangères, plus de 2 500 contrats d’amitié ont été signés entre des villes du monde entier.

M. Moussavi a déclaré qu'il existait actuellement plus de 140 contrats d’amitié entre les villes iraniennes et celles du 5 continents du monde. « Ils étaient tous conclus dans les 40 ans qui ont suivi la Révolution islamique », a-t-il renchéri.

« Cela signifie l'engagement de la République islamique envers la diplomatie populaire, publique et urbaine en faveur de l'identification et de la communication avec d'autres communautés et villes du monde, conformément à la nature et aux approches de la Révolution islamique », a-t-il encore déclaré.

« Le but principal de la Révolution islamique est de transmettre le message de paix, d'amitié, d'interaction et du dialogue.  Il s’agit d’un dialogue de paix basé sur la justice, le développement dépourvu de toute discrimination, enfin de liberté tout en respectant les droits du peuple », a conclu le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Fin

Commentaires

You are replying to: .