• sam. / 9 novembre 2019 / 13:23
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98081810605
  • Journaliste : 71612

Kamalvandi: Les inspecteurs de l’AIEA viendront dimanche pour la vérification à Fordo

بهروز کمالوندی

Téhéran (ISNA)- « Nous avons invités les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) lors de l’alimentation et du recueillement du produit à Fordo et il a été prévu que demain (dimanche le 10 novembre), ces inspecteurs viennent voir l’échantillon prise et le vérifient », a déclaré le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’Energie atomique (OIEA).

Lors d’une conférence de presse, aujourd’hui le 9 novembre après la visite des journalistes aux installations d’enrichissement d’uranium de Fordo, Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l’OIEA, a précisé que jusqu’aujourd’hui, trois pas de réduction des engagements ont été prises et selon l’ordre du président iranien, Hassan Rohani et du secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale d’Iran, Ali Chamkhani, le gaz a été injecté à 1044 centrifugeuses et vous voyez que les machines sont opérationnalisées et l’échantillonnage a été faite.

« Il était prévu qu’il n y ait pas de matières nucléaires pendant 15 ans à Fordo mais ce travail a été fait en transférant un cylindre depuis Natanz vers Fordo et environ deux tonnes de gaz y était transféré. Au cours des années récentes, nous avons optimisé l’enrichissement sur les déchets restants du flux de l’enrichissement et sans l’enrichissement direct, nous avons aussi enrichis l’uranium avec les matières premières des déchets. Nous en avons 25 tonnes de ces produits et nous en avons envoyés deux tonnes à Fordo », a ajouté M. Kamalvandi.

 « Dans les jours à venir, Fordo atteindra son capacité maximale. Avec l’activité de Fordo, nous arriverons à 9500 SWU qui n’est pas trop loin de la capacité d’avant la signature du Plan global d’action conjoint (PGAC). A partir de maintenant, le temps est en notre faveur», a évoqué le porte-parole de l’OIEA.

 « L’enrichissement de l’uranium à 5% nous a était ordonné et cette capacité existe à l’OIEA d’enrichir l’uranium à 5, 20 et 60 pourcent mais combien de bombe peut être produite avec cette quantité d’uranium, ce sont les propos, les illusions et les imaginations du régime sioniste et des Etats-Unis », a insisté M. Kamalvandi.

Fin

Commentaires

You are replying to: .