• sam. / 16 novembre 2019 / 16:27
  • Catégorie: Science
  • Code d'info: 98082516475
  • Journaliste : 71612

La Chine et l'Iran augmentent leurs relations technologiques

ایران و چین

Téhéran (ISNA)- « Nous utiliserons toutes notre puissance afin de renforcer les coopérations scientifiques et universitaires entre Pékin et Téhéran dans le cadre du projet "une ceinture-une route" », a déclaré le ministre chinois de la Science et de la Technologie.

Lors de sa rencontre avec le vice-président iranien chargé de la science, Sorena Sattari, évoquant la visite précédente de M. Sattari en Chine, le ministre chinois de la Science et de la Technologie, Wan Gang, a ajouté au sujet des coopérations scientifiques et technologiques qu’au cours de ce voyage, les coopérations précédentes seront renforcées et augmentées et un protocole d'accord sera signé, montrant la hausse du niveau des coopérations entre les deux pays.

Indiquant l’importance du projet "une ceinture-une route" pour les deux pays, M. Gang a précisé que dans ce cadre, nous utiliserons toute notre puissance afin de renforcer les coopérations scientifiques et universitaires avec l’Iran.

Pour sa part, soulignant que l’Iran est le troisième grand producteur de gaz dans le monde et qui est le pays ayant le plus de réserves de pétrole et de gaz dans le monde, le vice-président iranien chargé de la science, Sorena Sattari, a déclaré que l’économie de l’Iran est influencé par les jeunes intéressés par les start-ups.

Insistant que la Chine est la première puissance mondiale, M. Sattari a précisé que la croissance scientifique de la Chine est en sorte qu’elle dépassera celle des Etats-Unis dans qualques années.

A la fin de cette rencontre, un protocole d’entente de coopération a été signé entre les deux parties.

M. Sattari s’est rendu en Chine avec 70 directeurs des sociétés à base de connaissances, technologiques et créatifs afin d’aider le développement d’exportation des sociétés iraniennes vers la Chine et la création d’une base d’échange de technologie aux niveaux des entreprises des deux parties.

Le vice-président iranien chargé de la science a également participé dans une réunion commerciale et technologique dans la ville de Shenzhen et 7 autres mémorandums d’entente de coopération ont été signés entre les sociétés à base de connaissance d’Iran et la partie chinoise.

Fin

Commentaires

You are replying to: .