• sam. / 30 novembre 2019 / 16:11
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98090906036
  • Journaliste : 71612

Araghtchi: le PGAC est en mauvais état

عباس عراقچی

Téhéran (ISNA)- « Le Plan global d’action conjoint (PGAC) n’est pas dans un bon état », a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

Seyed Abbas Araghtchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères, qui est en visite de deux journées en Chine pour discuter de l’accord nucléaire, a évoqué que le but principal de son voyage est la continuité des consultations politiques entre les deux pays au sujet du PGAC.

« Depuis le début des négociations du PGAC, nous avons eu des échanges de point de vue et des consultations avec nos amis dont la Russie et la Chine et actuellement, ce voyage est dans ce cadre », a ajouté M. Araghtchi.

Insistant que le PGAC est en mauvais état, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a précisé qu’après la sortie des Etats-Unis de cet accord, les autres parties du PGAC n’ont pas tenu leurs engagements ; c’est pour cela que cet accord n’a pas une bonne situation et l’Iran n’a pas bénéficié des intérêts de l’accord nucléaire iranien.

« Après la réduction des engagements de l’Iran envers cet accord, l’accord nucléaire est dans une situation qu’il est nécessaire que des consultations sérieuses et plus proche soient tenues avec nos amis et les autres parties », a-t-il continué.

Fin

Commentaires

You are replying to: .