• sam. / 11 janvier 2020 / 13:56
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98102116112
  • Journaliste : 71453

Crash d’avion ukrainien : après avoir entendu cette informations j’ai souhaité mourir (général Hajizadeh)

Crash d’avion ukrainien : après avoir entendu cette informations j’ai souhaité mourir (général Hajizadeh)

Téhéran (ISNA)- Le commandant de la force aérospatiale du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI), le général de brigade Amir-Ali Hajizadeh a déclaré qu’il a souhaité mourir après avoir entendu l’information et s’être convaincu que l’avion ukrainien a été touché par un missile.

Dans une conférence de presse organisée à la suite de l’annonce de l’état-major des Forces armées iraniennes, le général de brigade Hajizadeh a déclaré qu’il était à ce moment à l’ouest du pays et qu’il a entendu cette information après l’opération militaire contre des bases américaines. « Dès que je me suis convaincu que cet incident s’est survenu, j’ai souhaité mourir », a-t-il ajouté.

« Les enquêtes et les évaluations de cet incident seront certainement menées par les institutions et le Pouvoir judiciaire et les informations seront complétées », a précisé le général de brigade Hajizadeh.

Il a ensuite confirmé que nous acceptons toute responsabilité pour cela et quelles que soient les décisions des responsables, nous nous soumettons à les appliquer.

« Depuis plus d’une semaine, les conditions et les inflammations de la région étaient bien plus importantes depuis le début de la révolution et la possibilité du conflit était à un haut niveau. Les Américains étaient mêmes en état d’alerte à 100% tout comme nous », a-t-il insisté.

« Ils (les Américains, ndlr) avaient menacé qu’ils prendront pour cible 52 sites iraniens, alors toutes les unités défensives et offensives du pays étaient totalement prêtes et naturellement, les systèmes installés à Téhéran étaient dans les mêmes conditions. Selon les analyses, la nuit de l’accident, l’état de préparation était en état de guerre qui est le plus haut niveau de préparation », a souligné le général de brigade Hajizadeh, ajoutant que dans ces conditions, un certain nombre de systèmes défensifs s’étaient ajoutés à celui de Téhéran.

Précisant que ce système était installé à l’ouest de Téhéran, le commandant de la force aérospatiale du CGRI a déclaré qu’à plusieurs reprises, on a annoncé aux différents systèmes défensifs du pays, dont celui impliqué dans cet incident, que des missiles de croisière ont été tirés vers le pays.

Le général de brigade Hajizadeh a ajouté que l’opérateur du système qui a tiré sur l’avion ukrainien a affirmé qu’ils ont plusieurs fois demandé que l’espace aérien du pays soit vidé, mais prenant en considération certaines questions, les responsables ne poursuivent pas ce sujet.

« Les vols se poursuivent dans ces conditions, et au moment de l’incident le système était à une distance de 19km avec un cible qui a été identifié en tant que missile de croisière », a-t-il ajouté.

« D'où cet avion décolle, selon les informations fournies à l'opérateur, qu'il est en état de guerre et que le missile de croisière a été tiré, il reconnaît l'avion comme croisière et devait appeler dans de telles circonstances et obtenir la confirmation ; c’est là l’erreur de l’opérateur, mais apparemment, son système de communication était en panne et incapable d'appeler, probablement en raison d'un réseau occupé ou de systèmes périphériques, et il n’avait que 10 secondes pour décider », a-t-il continué.

Le général de brigade Hajizadeh a affirmé que l’opérateur prenne la mauvaise décision, il tire un missile et il touche l’avion ukrainien qui s’écrase près de Téhéran.

Fin

  • در زمینه انتشار نظرات مخاطبان رعایت چند مورد ضروری است:
  • -لطفا نظرات خود را با حروف فارسی تایپ کنید.
  • -«ایسنا» مجاز به ویرایش ادبی نظرات مخاطبان است.
  • - ایسنا از انتشار نظراتی که حاوی مطالب کذب، توهین یا بی‌احترامی به اشخاص، قومیت‌ها، عقاید دیگران، موارد مغایر با قوانین کشور و آموزه‌های دین مبین اسلام باشد معذور است.
  • - نظرات پس از تأیید مدیر بخش مربوطه منتشر می‌شود.

Commentaires

شما در حال پاسخ به نظر «» هستید.