• mer. / 15 janvier 2020 / 12:45
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98102519628
  • Journaliste : 71453

Zarif : Nous n’avons pas tendance à négocier avec les Etats-Unis

Zarif : Nous n’avons pas tendance à négocier avec les Etats-Unis

Téhéran (ISNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères a expliqué les positions d’Iran sur les événements récents dans la région et en Iran lors de son discours au Dialogue de Raisina 2020 en Inde.

« Les événements récents reflètent un très désagréable problème dans la réflexion américaine sur notre région. Premièrement, ils (les Etats-Unis) regardent tout de leur point de vue et pas du point de vue du peuple de la région », a déclaré le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif.

Se référant à l’action des Etats-Unis en martyrisant le général Qassem Soleimani, M. Zarif a souligné : « Quand ils ont assassiné un général respecté en Irak et ont violé l’autorité du sol irakien, comme le dit le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, ils pensaient que les gens seraient contents dans les rues à Bagdad et à Téhéran. Alors il a choisi (un vidéo) un petit rassemblement et il l’a posté sur Twitter disant que nous avons débarrassé la région de sa présence (le général Soleimani) et le peuple est content ».

« Cela montre deux choses qui sont dangereuses et quand ils se mélangent elles deviennent plus dangereuses : l’ignorance et la grossièreté. Quand quelqu’un a ces deux choses et il possède aussi une grande puissance, alors la catastrophe se produit », a-t-il ajouté.

« Le général Soleimani était la seule force efficace dans la lutte contre Daech et seul Donald Trump et Daech se sont réjouis de son assassinat », a affirmé M. Zarif.

Dans des propos adressés à au président américain Doland Trump et au Premier ministre britannique Boris Johnson, le chef de la diplomatie iranienne a déclaré : « Nous avions le Plan global d’action conjoint (JCPOA). L’accord nucléaire n’était pas un résultat des négociations entre Zarif et Kerry (l’ancien secrétaire d’Etat américain) ; c’était l’engagement du gouvernement américain. Maintenant ils parlent de "l’accord de Trump" avec enthousiasme ? Quel accord ? Un accord qui ne durera que 10 mois ? Ou bien d’une durée de vol entre le Canada et les Etats-Unis ? ».

Fin

Commentaires

You are replying to: .