• mer. / 15 janvier 2020 / 13:50
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98102519731
  • Journaliste : 71453

JCPOA : le président Rohani fustige le manque d'engagement européen

image.png

Téhéran (ISNA)- Le président iranien Hassan Rohani a, une fois de plus, critiqué mercredi les pays européens, en particulier les pays signataires (France, Royaume-Uni, Allemagne) pour avoir manqué à leurs obligations envers l’Iran liées au Plan global d’action commun sur le nucléaire de 2015 (JCPOA), acronyme de l'accord historique nucléaire signé à Vienne.

S'exprimant lors d'une réunion du cabinet ce mercredi 15 janvier, Hassan Rohani a exhorté les signataires européens de l’accord nucléaire à honorer leurs engagements.

S’attardant sur l’hystérie anti-iranienne, le Président Rohani qualifie de « non-fondées » les allégations « illusoires » avancées par certaines parties sur une prétendue tentative de l’Iran d’accéder à l’arme atomique.

Hassan Rohani a également réitéré sur le fait que les étapes franchies par l’Iran dans le cadre de son plan de la réduction graduelle des engagements liés à l’accord nucléaire (en riposte à la sortie unilatérale des Etats-Unis de Trump et l’échec des Européens d’honorer leurs obligations envers les Iraniens) sont réversibles si la partie européenne commence à remplir ses engagements.

Hassan Rohani a averti les Européens sur une erreur stratégique potentielle et leur conseille de se retirer du mauvais pas : « Si vous faites un mauvais pas, vous perdrez, empreinte la bonne voie qu’est revenir dans le JCPOA », a prévenu le Président.

Se disant étonné de la position du Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui s’est dit prêt à remplacer l’accord historique nucléaire de 2015 (JCPOA) par un plan trumpien (Donald Trump  qui a de longue main dans le désengagement à l’international), Hassan Rohani a rappelé que « Trump n'a rien fait d'autre que violer les conventions et lois internationales ».

Se disant étonné de la position du Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui s’est dit prêt à remplacer l’accord historique nucléaire de 2015 (JCPOA) par un plan trumpien (Donald Trump  qui a de longue main dans le désengagement à l’international), Hassan Rohani a rappelé que « Trump n'a rien fait d'autre que violer les conventions et lois internationales ».

Fustigeant l’inaction du trio européen (France, Royaume-Uni, Allemagne) face à la violation et aux tergiversations américaines visant à saper la mise en œuvre du JCPOA, Rohani a déclaré : « Je demande à tous les pays 27 ou 28 pays européens de nous citer au moins une réalisation pour nous réchauffer le cœur en ce qui concerne l’accord nucléaire. Vous n’avez pu rien faire, jamais ! », a-t-il conclu.

Avec IRNA

Fin

Commentaires

You are replying to: .