• mer. / 29 juillet 2020 / 12:43
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 99050805899
  • Journaliste : 71453

La Corée du Sud et l'Iran vont s'entretenir sur l'expansion du commerce humanitaire

La Corée du Sud et l'Iran vont s'entretenir sur l'expansion du commerce humanitaire

Téhéran (ISNA)- La Corée du Sud tiendra des discussions virtuelles avec l'Iran plus tard mercredi sur l'expansion du commerce humanitaire comme les exportations de médicaments, à la suite du premier envoi de ce type à Téhéran en mai après avoir reçu une exemption des sanctions des États-Unis.

La discussion portera sur la manière de faire correspondre la demande iranienne de médicaments et d'équipements médicaux avec ce que les exportateurs sud-coréens peuvent offrir, a déclaré le ministère des Affaires étrangères de la Corée du Sud dans un communiqué, a publié l'agence de presse Yonhap.

Lee Seong-ho, vice-ministre des Affaires étrangères chargé des affaires économiques, dirigera la partie sud-coréenne composée de fonctionnaires d'autres ministères et agences commerciales. Parmi les responsables iraniens présents à la réunion, il y aura Mohammad Reza Shannehsaz, chef de la Food and Drug Administration iranienne, et des responsables de la Banque centrale.

Fin mai, la Corée du Sud a envoyé à Téhéran 500000 dollars de médicaments contre des maladies héréditaires après que Washington a approuvé une licence spéciale pour autoriser certaines transactions humanitaires avec l'Iran même si elles impliquent la Banque centrale iranienne soumise à des sanctions américaines.

La Corée du Sud cherche à augmenter les exportations humanitaires vers l'Iran à environ 2 millions de dollars, y compris des kits de test de coronavirus et d'autres fournitures, étant donné l'aggravation de la situation de l'épidémie de COVID-19 à Téhéran.

Au début du mois dernier, le gouvernement a lancé une équipe interinstitutions chargée d'étendre le commerce humanitaire avec l'Iran et a également organisé une série de séances d'information pour les entreprises locales afin de les aider à reprendre le commerce avec le pays du Moyen-Orient.

Fin

  • در زمینه انتشار نظرات مخاطبان رعایت چند مورد ضروری است:
  • -لطفا نظرات خود را با حروف فارسی تایپ کنید.
  • -«ایسنا» مجاز به ویرایش ادبی نظرات مخاطبان است.
  • - ایسنا از انتشار نظراتی که حاوی مطالب کذب، توهین یا بی‌احترامی به اشخاص، قومیت‌ها، عقاید دیگران، موارد مغایر با قوانین کشور و آموزه‌های دین مبین اسلام باشد معذور است.
  • - نظرات پس از تأیید مدیر بخش مربوطه منتشر می‌شود.

Commentaires

شما در حال پاسخ به نظر «» هستید.