• mer. / 14 octobre 2020 / 09:29
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99072317103
  • Journaliste : 71612

L'ambassade d'Iran en Belgique rejette les accusations médiatiques contre un diplomate iranien

L'ambassade d'Iran en Belgique rejette les accusations médiatiques contre un diplomate iranien

Téhéran (ISNA)- L'ambassade de la République islamique d'Iran en Belgique a rejeté les accusations portées par les médias occidentaux contre Assadollah Assadi, diplomate iranien arrêté dans ce pays.

L'ambassade d'Iran en Belgique a, dans un communiqué, démenti les accusations portées par Reuters contre Assadollah Assadi. Ce communiqué annonce que l'ambassade d'Iran en Belgique et le Grand-duc de Luxembourg suivent avec inquiétude les rapports sans fondement au sujet du diplomate iranien arrêté illégalement à Anvers et qui ont été publiés sur certains site web depuis 9 octobre et sont étonnés de voir à quel point ces rapports ont changé et sont loin de la vérité. Ces rapports peuvent au moins être considérés comme intentionnels.

"Le diplomate iranien a rejeté les accusations et a souligné qu'il n'avait jamais représenté une menace pour la Belgique. L'avocat chargé de l'affaire a également rejeté les accusations de menaces", a ajouté ce communiqué.

Reuters à récemment revendiqué dans un rapport qu'Assadollah Assadi, diplomate iranien arrêté en Belgique, avait menacé lors de son interrogatoire que s'il était condamné par une peine indésirable, des groupes inconnus feront quelque chose en représailles.

Fin  

  • در زمینه انتشار نظرات مخاطبان رعایت چند مورد ضروری است:
  • -لطفا نظرات خود را با حروف فارسی تایپ کنید.
  • -«ایسنا» مجاز به ویرایش ادبی نظرات مخاطبان است.
  • - ایسنا از انتشار نظراتی که حاوی مطالب کذب، توهین یا بی‌احترامی به اشخاص، قومیت‌ها، عقاید دیگران، موارد مغایر با قوانین کشور و آموزه‌های دین مبین اسلام باشد معذور است.
  • - نظرات پس از تأیید مدیر بخش مربوطه منتشر می‌شود.

Commentaires

شما در حال پاسخ به نظر «» هستید.