• mar. / 27 octobre 2020 / 12:42
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99080603367
  • Journaliste : 71453

Zarif: les États-Unis continuent de perdre leurs «Forever Wars»

Zarif: les États-Unis continuent de perdre leurs «Forever Wars»

Téhéran (ISNA)- Lors de son discours à l'occasion du 75e anniversaire de la fondation de l'ONU, le ministre iranien des affaires étrangères a exhorté cette institution internationale à revenir vers ses engagements initiaux contre l'unilatéralisme.

Le texte intégral du discours (en anglais) de Mohammad Javad Zarif, Ministre iranien des affaires étrangères, à l'occasion du 75e anniversaire de la fondation de l'ONU:

"Il y a soixante-quinze ans, l'Organisation des Nations Unies a été fondée pour rétablir la paix et la sécurité internationales au lendemain de deux horribles guerres mondiales. Mais dans quelle mesure avons-nous réussi?

Selon une nouvelle étude, depuis l'année 2001 - qui était nommée «l'Année des Nations Unies pour le dialogue entre les civilisations» - 37 millions de personnes ont été déplacées à la suite des «Forever Wars» américaines. Les huit guerres violentes que les États-Unis ont initiées ou auxquelles ils se sont joints depuis 2001 - sous prétexte de la «Guerre contre le terrorisme» - ont entraîné la perte de centaines de milliers de vies innocentes, d'innombrables sociétés et familles brisées, d'États en faillite et un extrémisme sans précédent.

Alors aujourd'hui, nous devrions nous demander: Notre monde est-il plus ou moins sûr qu'il ne l'était en 1945?

Comment pouvons-nous contrer l'unilatéralisme et le mépris du droit international par un État intimidateur qui ne sait manier qu'un gros bâton et parler avec arrogance?

Et comment pouvons-nous contenir une puissance qui a passé plus de 220 de ses 244 années d'histoire en guerre; les guerres contre sa population indigène, la guerre contre sa population asservie - une guerre qui se poursuit avec une extrême brutalité. Et depuis 1945 les États-Unis étaient impliqués dans 39 conflits militaires et près de 120 guerres économiques – qu'ils appellent faussement «sanctions» contre toute entité qui ne s'est pas soumise à leurs caprices.

Pourtant, les États-Unis continuent de perdre leurs «Forever Wars». 

En fait, personne ne gagne dans une guerre.

Il est temps de changer de cap - sauver le sang et épargner au monde davantage de misère.

La complaisance est l'oxygène dont les États-Unis ont besoin pour continuer leur intimidation. L'appétit américain ne croît que par l'apaisement de notre part. Cela ne marche pas de se soumettre aux mesures illégales des États-Unis dans l'espoir d'éviter leur colère.

L'Organisation des Nations Unies a 75 ans et doit s'engager de nouveau à se lever - unie - contre l'unilatéralisme et la guerre."

Avec IRNA 

Fin

Commentaires

You are replying to: .