• dim. / 13 décembre 2020 / 14:27
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99092317758
  • Journaliste : 71612

Communiqué du Parlement islamique d’Iran condamnant le récit d'un chant par Erdogan

Communiqué du Parlement islamique d’Iran condamnant le récit d'un chant par Erdogan

Téhéran (ISNA)- Les députés iraniens au Parlement islamique (225) ont condamné le récit du chant local Araz Araz par le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan qui se plaint de la séparation des citoyens Azéries des deux côtés de la rivière d'Aras.

Le communiqué des représentant du peuple iranien indique que " cher peuple d'Iran ! Nous condamnons fermement l'utilisation de la littérature controversée du président de la Turquie qui est étonnant et inacceptable qui, nous attendons de celui-ci, un bon voisinage et des efforts pour l'unité du monde de l'Islam et instaurer la paix et la stabilité dans la région".

Lors d’un défilé militaire à Bakou, capitale d’Azerbaïdjan, le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan a récité un poème célèbre du nom "Araz Araz" adressé à la rivière d’Aras, à la frontière entre l’Iran et l’Azerbaïdjan qui se plaint de la séparation des citoyens de langue azérie des deux côtés du fleuve. Ce poème est l’un des symboles du séparatisme pan-turciste.

Ces propos interventionnistes ont eu une forte réaction chez les autorités iraniennes et par la suite, Téhéran a convoqué l'ambassadeur de la Turquie en Iran pour protester contre les remarques d’Erdogan.

Fin

Commentaires

You are replying to: .