• mer. / 13 janvier 2021 / 09:26
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99102418001
  • Journaliste : 71453

L'Iran condamne la désignation par les États-Unis de Cuba comme État sponsor du terrorisme

L'Iran condamne la désignation par les États-Unis de Cuba comme État sponsor du terrorisme

Téhéran (ISNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a condamné dans les termes les plus vifs la décision des États-Unis d’inscrire Cuba sur sa liste d’États parrains du terrorisme.

Dans une déclaration ce mardi, Saeid Khatibzadeh a souligné la solidarité de l’Iran avec les idéaux du gouvernement et de la nation cubains en résistant aux symboles de l’hégémonie mondiale.

«Comme d’autres allégations sans fondement soulevées par les États-Unis, l’affirmation selon laquelle Cuba a travaillé avec le Venezuela sur le terrorisme découle de l’habitude dégoûtante des Américains de porter de fausses accusations contre leurs opposants», a-t-il déclaré.

«Les responsables du régime Trump qui a échoué continuent d'essayer de satisfaire leurs désirs insatisfaits et de prendre des mesures unilatérales pendant leurs derniers jours au pouvoir», a déclaré Khatibzadeh.

Euphorique devant l'exceptionnalisme de leur pays, a-t-il ajouté, l'administration Trump est devenue une source de tension dans le monde et n'a fait que détruire les réalisations internationales et rendre les États-Unis plus détestés.

Khatibzadeh a déclaré que les responsables de l'administration Trump n'avaient même pas tiré la leçon de leur défaite lors des récentes élections américaines et avaient une fois de plus montré leur nature indisciplinée et chaotique lors du récent incident américain au Capitole.

«Il est nécessaire de rappeler au régime terroriste américain que Cuba, en tant que membre actif de l'ONU et pays leader dans la lutte contre l'impérialisme et l'hégémonie mondiale, et conformément à son droit à la souveraineté nationale, est totalement libre d'établir des contacts avec ses voisins de la région d'Amérique latine ou d'autres régions du monde et de promouvoir ses niveaux de coopération, et aucun pays, en particulier les États-Unis, n'a le droit de s'ingérer dans les affaires intérieures de Cuba ou de dicter à Cuba avec quel pays établir ou non des relations », a noté le porte-parole.

«Nous rejetons cette initiative du régime terroriste américain et de ses responsables politiques en raison de ses doubles standards à l’égard des cerveaux et des auteurs de l’assassinat du général Soleimani, ainsi que du soutien et de la direction des États-Unis aux opérations du groupe terroriste Daech, et réitère sa détermination et sa volonté pour soutenir et consolider les liens avec Cuba », a-t-il dit.

Fin

  • در زمینه انتشار نظرات مخاطبان رعایت چند مورد ضروری است:
  • -لطفا نظرات خود را با حروف فارسی تایپ کنید.
  • -«ایسنا» مجاز به ویرایش ادبی نظرات مخاطبان است.
  • - ایسنا از انتشار نظراتی که حاوی مطالب کذب، توهین یا بی‌احترامی به اشخاص، قومیت‌ها، عقاید دیگران، موارد مغایر با قوانین کشور و آموزه‌های دین مبین اسلام باشد معذور است.
  • - نظرات پس از تأیید مدیر بخش مربوطه منتشر می‌شود.

Commentaires

شما در حال پاسخ به نظر «» هستید.