• lun. / 18 janvier 2021 / 11:29
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 99102921084
  • Journaliste : 71612

Réaction de la Banque Centrale iranienne à la revendication de l'Allemagne sur l'INSTEX

Réaction de la Banque Centrale iranienne à la revendication de l'Allemagne sur l'INSTEX

Téhéran (ISNA)- La Banque Centrale d'Iran a réagi envers la revendication du vice-ministre allemand des Affaires étrangères au sujet selon laquelle la canal d’INSTEX avait échoué.

Le vice-ministre allemand des Affaires étrangères a récemment revendiqué que le mécanisme financier de l'INSTEX (mécanisme du système commercial que les principaux membres de l’Union européenne ont mis en place pour contourner les sanctions américaines contre l’Iran), mis en place il y a deux ans pour faciliter les échanges entre l'Europe et l'Iran, n'avait pas été efficace et Téhéran est responsable de son échec car il n'a pas accepté les échanges.

Dans ce cadre, la Banque Centrale d'Iran a rejeté cette revendication et a écrit sur Twitter que "l'INSTEX a été conçu pour sauver le Plan global d'action conjoint (JCPOA) mais cela n'a pas marché car les pays européens n'avaient pas le courage d'exercer leur pouvoir économique national et indépendant. Ils n'ont également trouvé aucun moyen de financer l'INSTEX. Il est clair que l'Iran n'est pas disposé à déplacer ses sources financières uniquement pour maintenir le canal européen et pour importer des marchandises qu'il peut fournir à partir d'autres canaux".

"L'INSTEX était censé de former les relations commerciales entre l'Iran et l'Europe sans prendre compte des sanctions américaines non pas de le définir sous les sanctions", a-t-il continué.

Fin 

Commentaires

You are replying to: .