• sam. / 13 février 2021 / 13:39
  • Catégorie: Culture et Art
  • Code d'info: 99112518298
  • Journaliste : 71612

"Amours Persanes" en France

"Amours Persanes" en France

Téhéran (ISNA)- "Amours Persanes", une anthologie réunissant dix-sept autrices et auteurs contemporains d’origine persane à travers le monde a été publié en français avec la préface de Jean-Claude Carrière, artiste français récemment décédé.

A la présentation de ces nouvelles publiées par Gallimard en France, il a été noté que la préface d'anthologie des nouvelles "Amours Persanes" de Jean-Claude Carrière, écrivain et réalisateur français a été présentée et distribuée avec le centième anniversaire de la publication du livre " Il était une fois" de Mohammad Ali Jamalzadeh.

Nassim Wahhabi et Alireza Gholami, les compilateurs de ces nouvelles, disent que "Amours Persanes" est un effort de rassembler 17 écrivains romanciers iraniens des trois dernières générations qui sont toujours actifs.

La moitié des auteurs de ce livre vivent en dehors de l'Iran, et certains d'entre eux sont des écrivains bilingues.

Cet ensemble propose un éventail de nouvelles unies par un thème commun : l’amour, sous toutes ses formes. L’amour filial, l’amour divin, l’amour tyrannique, l’amour déçu, l’amour de jeunesse, l’amour de l’art, du sport, de son métier, mais aussi, et surtout, l’amour comme résistance. Autant de possibilités qui donnent à découvrir les nuances de l’âme iranienne.

Cette anthologie se veut une invitation à un voyage littéraire, au cours duquel ces huit femmes et ces neuf hommes racontent leur vision de l’amour, dans toute sa diversité.

Parmi les 17 histoires de ce livre, à l'exception de quatre, aucune n'a été publiée auparavant et sa préparation a duré trois ans.

"L’amour est un état. Un état personnel duquel – si nous en sommes frappés de manière durable – nous ne pouvons plus nous libérer. Soudain, pour des raisons que souvent nous ignorons, nous sommes "saisis par l’amour". Par l’amour de ceux que nous connaissons, mais aussi de ceux que nous ne connaissons pas, de ceux qui vivent ailleurs, de ceux qui sont morts, de ceux qui ne sont pas encore nés. "Tous les détails du monde sont des amants", nous dit Rumi, qui a été saisi par l’amour après sa rencontre avec Chams de Tabriz. Rumi passait pour un "maître", il croyait détenir toute la science du monde, tous venaient l’écouter et le vénérer pour sa sagesse et son savoir. Mais ce savoir et même cette sagesse n’étaient que peu de chose auprès du grand secret. Oui, la cause du monde, c’est l’amour. Et c’est pour cette raison que le monde existe, et qu’il dure : parce que tous les composants qui le constituent sont faits d’amour. Ils s’attirent les uns les autres au lieu de se repousser et de lutter pour une suprématie dévastatrice, et de toute manière provisoire, meurtrière", a préfacé Jean-Claude Carrière sur cet ouvrage.

Fin

Commentaires

You are replying to: .