• sam. / 27 février 2021 / 12:39
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99120906092
  • Journaliste : 71612

Rencontre du chef de la diplomatie irakienne avec Chamkhani

Rencontre du chef de la diplomatie irakienne avec Chamkhani

Téhéran (ISNA)- Le ministre irakien des Affaires étrangères s'est entretenu avec le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale d’Iran.

Lors de sa visite en Iran, Fuad Hussein, ministre irakien des Affaires étrangères a rencontré Ali Chamkhani, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale d’Iran.

M. Hussein est arrivé aujourd'hui (samedi 27 février) à Téhéran en tête d'une délégation.

Il est prévu que le ministre irakien effectue des rencontres avec les responsables iraniens et aborde des questions bilatérales.

Présentant un rapport sur les récentes évolutions politiques et sécuritaires en Irak, M. Hussein a évoqué que "la sécurité et la stabilité sont les fondements du développement économique et de la prospérité, et pour un pays comme l’Irak, qui lutte contre le terrorisme et l’insécurité depuis des années, l’établissement de la sécurité est la première priorité".

Soulignant les récents mouvements des Etats-Unis en Irak, le ministre irakien a déclaré que "le retard dans l'application de la loi adoptée par le Parlement irakien sur le retrait des troupes étrangères d'Irak a augmenté les tensions et a aggravé la crise dans la région".

Pour sa part, insistant sur la nécessité de la coopération des pays de la région pour la désescalade des tensions et la tenue des pourparlers constructifs afin de diminuer les crises, M. Chamkhani a précisé que "la paix et la sécurité de l'Irak est le résultat de l'autorité de Marja-e taqlid, de la stratégie des hommes d'Etat et de la lutte épique des forces armées et des groupes de résistance populaire et elle doit être protégée".

Déclarant que les récentes actions des Etats-Unis pour renforcer et étendre les activités terroristes de Daech dans la région et l'attaque barbare contre les forces antiterroristes de la Résistance est le début d'une nouvelle vague de terrorisme organisé, le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale d’Iran a ajouté que "l’Iran et d’autres pays antiterroristes ne permettront pas que le terrorisme Takfiri dépendant soit relancé dans la région".

Fin

Commentaires

You are replying to: .