• mar. / 21 septembre 2021 / 14:02
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 1400063022580
  • Journaliste : 71612

Entretien du chef de la diplomatie iranienne avec le Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

Entretien du chef de la diplomatie iranienne avec le Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

Téhéran (ISNA) - Le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian, lors d'une réunion avec le Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, a souligné la nécessité pour les organisations internationales d'agir plus activement sur leur situation humanitaire en Afghanistan pour empêcher le déplacement d'un plus grand nombre de ses gens dignes et nobles.

Lors de la rencontre entre le ministre des Affaires étrangères de la République islamique d'Iran et Filippo Grandi, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, les deux parties ont souligné l'importance d'élargir les consultations entre le HCR et la République islamique d'Iran et passé en revue divers aspects des relations entre les deux pays.

Soulignant la nécessité d'améliorer la situation humanitaire en Afghanistan, Amir-Abdollahian a déclaré : « Malheureusement, nous assistons au déplacement du peuple afghan à l'intérieur de ce pays ainsi qu'à son afflux dans les pays voisins. La République islamique d'Iran a accueilli 4 millions de frères et sœurs afghans pendant quatre décennies, et au cours de toutes ces années, malgré les sanctions et la pression économique et la récente acquisition de la couronne, elle a essayé d'être un bon hôte. »

 « Mais il est nécessaire que les organisations internationales agissent plus activement dans leurs devoirs vis-à-vis de la situation humanitaire dans ce pays afin d'empêcher le déplacement des nobles ressortissants afghans. », a ajouté le chef de la diplomatie iranienne.

Au cours de la réunion, Filippo Grandi a salué l'accueil généreux de la République islamique d'Iran pour les réfugiés afghans, a décrit les défis des droits de l'homme en Afghanistan, et a présenté un rapport sur sa visite dans le pays, expliquant les plans et l'engagement du HCR en Afghanistan.

A son arrivée à New York, le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian a déclaré : « J'espère que nous profiterons de cette occasion pour poursuivre la politique étrangère équilibrée et la diplomatie active, dynamique et intelligente du 13e gouvernement iranien dans la régulation et le développement des relations étrangères avec toutes les régions du le monde et les pays ciblés. »

Avec IRNA

Fin