Réaction d’Iran aux efforts de certains pays pour tenir une réunion du Conseil de sécurité sur son programme balistique

نشست بهرام قاسمی سخنگوی وزارت امور خارجه

Téhéran (ISNA)- « Certainement que nos plans défensifs ne seront pas programmés sur des préoccupations sans fondement et basées sur les inductions sans preuve et ciblées de quelques pays », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne.

En réaction aux remarques des autorités de certains pays occidentaux et également les actions de la Grande-Bretagne et de la France pour tenir une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU à l’encontre du programme balistique d’Iran, Bahram Ghassemi a souligné que « pas besoin de répéter que le programme balistique d’Iran est dissuasif et fait partie des programmes défensifs imparables du pays. Nous croyons profondément que les inquiétudes sont sans fondements et n’ont pas de bases logiques et correctes et plus que tout, elles ont été créées par des politiques et des approches iranophobes qui sont à l’ordre du jour des pays et des régimes spéciaux dans le monde ».

« Nous ne voyons aucune contradiction dans nos programmes balistiques avec toutes les résolutions du Conseil de sécurité et si il y a des personnes qui ont cette revendications, soit ils ne connaissent pas la résolution 2231 soit sans faire attention aux dispositions de cette résolution, ont l’intention de créer une ambiance, une sensibilité et une tension à l’encontre de l’Iran », a ajouté le porte-parole de la diplomatie iranienne.

« La République islamique d’Iran condamne cette approche et la considère comme non-constructive et inefficace et suggère à tous les pays qui ferment les yeux avec des hypothèses crues et faux prétextes et sans fondement à la réalité et aux politiques claire et stabilisateur de l’Iran, de ne pas sacrifier la paix, la stabilité et la sécurité régionale et internationale pour les objectifs des autres qui qualifient les relations constructives d’Iran envers les pays de la région et du monde, de perturbateur de leurs politiques unilatérales et avides ; les Européens doivent agir intelligemment plus qu'avant», a insisté M. Ghassemi.

« Dans les politiques planifiées et transparentes balistiques et défensives d’Iran, il n’y a et il n’y aura aucun programme et de plan pour avoir des missiles ayant la capacité de porter des ogives nucléaires », a souligné le porte-parole de la diplomatie iranienne.

Critiquant les approches et les doubles standards de l’Occident, M. Ghassemi a précisé que « c’est étonnant et malheureux que ses pays gardent seulement la silence face aux certains de leurs alliés qui investissent des dizaines de milliards de dollars aux achats militaires, agressent militairement jour et nuit un pays depuis des années, mettent en siège, en famine et en danger des maladies des femmes et des enfants et des millions d’être humain et détruisent complétement les infrastructures, mais confrontent avec une grande ampleur avec le programme défensifs pacifique d’Iran ».

Fin