• jeu. / 27 décembre 2018 / 10:11
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 97100603271
  • Journaliste : 71453

L'Iran utilisera le troc pour exporter ses tapis

فرش ترکمن

Téhéran (ISNA)- La directrice du Centre iranien de tapis, Fereshteh Dastpak, a déclaré qu'en raison des obstacles créés pour l'exportation de tapis, y compris les sanctions américaines, Téhéran utiliserait le système de troc pour exporter ses tapis artisanaux vers les pays destinataires.

«L'année dernière, les exportations de tapis iraniens faits à la main vers les États-Unis, l'Allemagne, le Canada, le Japon et la Chine avaient été estimées à 428 millions de dollars. En raison des sanctions imposées par les États-Unis, des mesures devraient être prises pour continuer d'exporter ce produit vers d'autres pays», a déclaré devant les journalistes la directrice du Centre iranien de tapis, Fereshteh Dastpak à l'issu de sa visite de la 11ème exposition des tapis dans la ville de Qazvin près de Téhéran.

Dans le cadre des mesures visant à amortir les sanctions illégales américaines, ce secteur économique iranien est récemment entré en négociation avec l'un des importateurs chinois de wagons, pour préserver ses exportations via le système de troc ou une bourse d'échanges (barter system) à partir de la vente du tapis.

Le volume d'échange pourrait monter jusqu'à 500 millions d'euros. «Un potentiel négligé malheureusement jusqu'à présent», a-t-elle dit.

Avec IRNA

Fin