• dim. / 8 septembre 2019 / 15:04
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 98061708741
  • Journaliste : 71453

Salehi : le PGAC n’est pas une route à sens unique

صالحی و فروتا

Téhéran (ISNA)- Le Plan global d’action conjoint (PGAC) n’est pas une route à sens unique, s’il doit être comme ça l’Iran prendra des décisions nécessaires au temps approprié dont nous avons pris trois pas, a déclaré le président de l’Organisation iranienne de l’Energie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi.

Le président de l’OIEA, Ali Akbar Salehi, et le directeur général par intérim de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Cornel Feruta, ont discuté à Téhéran de la transparence du programme nucléaire iranien et de la surveillance des sites nucléaires par l'AIEA.

Ce voyage a eu lieu avant la réunion trimestrielle du Conseil des gouverneurs de l’AIEA, qui rassemble 35 pays, la semaine prochaine.

Le directeur général par intérim de l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA), Cornel Feruta, a déclaré lors d'une conférence de presse à Téhéran que l'AIEA était vivement intéressée par la poursuite de ses relations avec l'Iran.

«L’AIEA, d’une part, est chargée de vérifier la mise en œuvre du PGAC et, d’autre part, entretient une relation active avec l’Iran pour la mise en œuvre du Protocole additionnel et de l’accord de garanties généralisées », a déclaré Cornel Feruta, lors d'une conférence de presse conjointe avec Ali Akbar Salehi, dimanche à Téhéran.

« Nous sommes prêts à continuer à faire notre travail de manière parfaitement professionnelle et impartiale », a-t-il ajouté.

Il a ensuite souligné que l'AIEA est un organe indépendant, impartial et professionnel, qui ne subira aucune influence.

La conférence de presse s’est tenue après la réunion de M Feruta avec M. Salehi. Le chef de l’Agence s’est ensuite entretenu avec le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

La visite de M. Feruta en Iran a eu lieu lorsque le pays a annoncé sa décision d'aller de l'avant avec la troisième étape consistant à réduire les engagements envers le PGAC vendredi.

Fin