• lun. / 14 septembre 2020 / 16:10
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99062418446
  • Journaliste : 71612

Salehi : Dans la poursuite de l'enrichissement de l'uranium, nous pouvons enrichir d'autres éléments

Salehi : Dans la poursuite de l'enrichissement de l'uranium, nous pouvons enrichir d'autres éléments

Téhéran (ISNA)- Le Chef de l'Organisation iranienne de l'Energie atomique (OIEA) a déclaré que l'enrichissement n'est pas seulement l'enrichissement d'uranium.

Lors de la cérémonie du début de construction des infrastructures d'un projet de production d'isotopes stables par la méthode de centrifugation à gaz, le Chef de l'OIEA, Ali Akbar Salehi, a précisé que "dans la poursuite de l'enrichissement d'uranium, nous pouvons enrichir d'autres éléments. Certains éléments de la table de Mendeleïev ont environ 256 isotopes stables. Les isotopes stables ont une large gamme d'applications dont dans l'industrie, la santé, l'agriculture, le patrimoine culturel et l'archéologie".

Soulignant la coopération avec la Russie dans le domaine de la production des isotopes stables après le Plan global d'action conjoint (JCPOA), M. Salehi a ajouté que "nous sommes entrés dans un nouveau domaine et heureusement, nous avons pris de grands pas. Dans ce cadre, nous avons fournis les infrastructures primitives pour la production des logiciels requis. Actuellement, nous utilisons les centrifugeuses IR1 pour l'enrichissement des isotopes stables dont le tellure et le xénon".

Espérant que ce projet précieux soit terminé dans deux ans, le Chef de l'OIEA a évoqué que "certains isotopes stables coûtent environ 140 mille dollars le gramme. Si l'on compare avec le prix du pétrole, qui est de 30 à 40 dollars le baril, nous constaterons la valeur ajoutée de ce produit. Heureusement, la République islamique d'Iran a fait de grands progrès sur ce chemin et elle est parmi des rares pays ayant fournis la capacité de produire des isotopes stables".

Fin