• mer. / 16 septembre 2020 / 12:20
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99062619987
  • Journaliste : 71612

Iran : Nous n'hésitons pas à nous défendre légitimement contre les éventuelles aventures américaines

Iran : Nous n'hésitons pas à nous défendre légitimement contre les éventuelles aventures américaines

Téhéran (ISNA)- "L'Iran n'hésitera pas un instant dans sa légitime défense de son peuple, de sa terre et de ses intérêts contre toute éventuelle aventure américaine", a déclaré le Représentant permanent d’Iran à l’ONU.

Dans une lettre adressée à l'ONU, le Représentant permanent d’Iran au sein des Nations Unies, Majid Takht-Ravantchi a ajouté que les récentes accusations et menaces du président américain, Donald Trump violent la Charte des Nations Unies.

Cette lettre déclare la protestation officielle de l'Iran contre les revendications anti-iraniennes d'un responsable américain dans le média Politico et également les propos menaçants de Donald Trump basés sur ce rapport.

"J'écris cette lettre pour vous informer que le 14 septembre 2020, le président des Etats-Unis, se référant au "rapport des journaux", a porté une accusation sans fondement contre l'Iran et a menacé de recourir à la force contre mon pays. Quelques heures plus tard, il a répété la même menace", a précisé M. Takht-Rabantchi.

"De tels propos provocants constituent une violation flagrante des principes fondamentaux dans la Charte des Nations Unies, en particulier l'article 2 qui interdit toute menace ou utilisation de force", a-t-il continué dans cette lettre.

Le président américain, Donald Trump a revendiqué mardi 15 septembre sur sa page Twitter, à la suite des accusations sans fondement dans le journal Politico sur le fait que l'Iran avait un plan pour assassiner l'ambassadeur américain en Afrique du Sud en représailles au martyre du général Ghassem Soleimani, que "selon le rapport des médias, il est probable que l'Iran pourrait planifier un autre assassinat ou une autre attaque en représailles à l'assassinat de Ghassem Soleimani".

En défendant son acte terroriste à martyrisé le général Soleimani, Trump a revendiqué que (cet acte) a été réalisé en raison de sa planification d'une future attaque, de tuer des soldats américains, des morts et des souffrances causées au cours des années.

Dans une autre partie, Donald Trump a aussi menacé l'Iran et a ajouté que "toute attaque de l'Iran, sous toute forme contre les Etats-Unis, fera face à une attaque mille fois plus grande contre Téhéran".

Fin