• mar. / 5 janvier 2021 / 11:56
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99101611987
  • Journaliste : 71612

Uranium à 20%: La production a été faite à partir de deux cascades d’enrichissement (Kamalvandi)

Uranium à 20%: La production a été faite à partir de deux cascades d’enrichissement (Kamalvandi)

Téhéran (ISNA)- "Nous avons pris un bon départ pour la production d'uranium à 20% et on m'a informé que nous avons atteint un niveau de production stable et nous collectons l'uranium à 20% depuis les deux cascades d’enrichissement consacrés à ce travail", a déclaré le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA).

Précisant que ce travail s'agit d'une action stratégique afin de mettre en œuvre la loi pour la levée des sanctions et de défendre les droits du peuple iranien, le porte-parole de l'OIEA, Behrouz Kamalvandi a ajouté que "5 articles de cette loi sont liés à des questions techniques et à l'Organisation de l'énergie atomique. Bien entendu, cette capacité n’a rien de nouveau. En 2011, après qu'ils ne nous ont pas donné de combustible, nous sommes entrés dans la phase de production d'uranium à 20%".

"Nous avons en possession des réserves d'uranium à 20% pour environ 3 à 4 ans pour le réacteur de recherche de Téhéran. Selon le Plan global d'action conjoint (JCPOA), il était prévu que si les réserves d'uranium à 20% n'étaient pas suffisantes, nous devions faire une demande deux ans avant et ils nous les vendraient. Dans le même temps, pour appliquer la loi du Parlement, nous sommes obligés de stocker environ 120 kilogrammes d'uranium à 20% et cela a déjà commencé", a évoqué M. Kamalvandi.

"Au cours des 18 mois passés, deux ou trois événements se sont produits dans l’installation de Fordo dont l'utilisation des déchets et leur transformation en matière de 3.5 jusqu'au 4 pourcent et nous les avons activés à Fordo dans la quatrième étape", a précisé le porte-parole de l’OIEA.

Insistant qu'actuellement le pays a la capacité d'entrer dans les pourcentages plus élevés d'enrichissement d'uranium, M. Kamalvandi a évoqué que "l'article 1 du plan d'action stratégique pour la levée des sanctions fait référence aux matériaux nécessaires enrichis à plus de 20%, ce que nous envisageons également".

"Le questionnaire de conception d'enrichissement à 20% a été soumis à l'AIEA et vérifié par cette agence, et cela s'est fait en deux ou trois jours, et ce lundi nous avons commencé le travail technique", a-t-il continué.

Fin