• mer. / 13 janvier 2021 / 14:26
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99102418514
  • Journaliste : 71612

Téhéran et Séoul conviennent de poursuivre les négociations sur les fonds bloqués de l'Iran et du pétrolier syd-coréen

Téhéran et Séoul conviennent de poursuivre les négociations sur les fonds bloqués de l'Iran et du pétrolier syd-coréen

Téhéran (ISNA)- Le ministère des Affaires étrangères de la Corée du Sud a annoncé que "Séoul et Téhéran ont convenu de poursuivre les négociations pour résoudre l'affaire des fonds bloqués d'Iran et également le pétrolier sud-coréen saisi dans le golfe Persique".

Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a, aujourd'hui mercredi (13 janvier), publié un communiqué sur la poursuite des pourparlers entre Téhéran et Séoul afin de résoudre la question des fonds bloqués d'Iran en Corée du Sud et aussi la libération du pétrolier de ce pays dans golfe Persique.

"Grâce aux consultations multilatérales avec de hauts responsables iraniens, la Corée du Sud et l'Iran travailleront ensemble pour trouver des solutions constructives et rapides aux problèmes existants sur la base d'une amitié de longue date entre les deux pays", a précisé ce communiqué.

Le premier vice-ministre des Affaires étrangères de la Corée du Sud en visite, Choi Jong-kun qui a voyagé en Iran au début de la semaine, a rencontré les hautes autorités iraniennes dont Mohammad Javad Zarif, chef de la diplomatie iranienne, Kamal Kharazi, chef du Conseil stratégique des relations étrangères d’Iran et Seyed Abbas Araghtchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

La marine du CGRI a déclaré dans un communiqué le 4 janvier que le pétrolier HANKUK CHEMI avait quitté le quai de produits chimiques pétroliers du port de Jubail en Arabie saoudite avant d'être mis en fourrière plus tôt dans la journée pour avoir pollué les eaux du golfe Persique avec des produits chimiques.

Ces derniers jours, les responsables iraniens ont déclaré à maintes reprises que la saisie du pétrolier sud-coréen est une question purement technique et que son affaire est poursuivie par les appareils concernant.

Fin