• mer. / 13 janvier 2021 / 17:45
  • Catégorie: Economie
  • Code d'info: 99102418705
  • Journaliste : 71612

Le mémorandum d'entente des coopérations conjointes signé entre l'Iran et l'Irak

Le mémorandum d'entente des coopérations conjointes signé entre l'Iran et l'Irak

Téhéran (ISNA)- Annonçant la signature du mémorandum d'entente des coopérations conjointes entre l'Iran et l'Irak, le ministre iranien de l'Energie déclaré que "des réunions très bénéfiques ont été organisées dans le cadre des relations entre les deux pays au cours des deux derniers jours".

En marge de la cérémonie de signature du mémorandum d'entente des coopérations conjointes entre l'Iran et l'Irak, le ministre iranien de l'Energie, Reza Ardakanian a précisé que "des comités techniques se sont tenus dans divers secteurs du commerce, des services techniques et d'ingénierie et diverses questions d'intérêt pour le pays dans les secteurs public et privé, selon lesquels de très bons accords ont été conclus".

"Lors de ma visite à Bagdad il y a deux semaines, cette question a été confirmée et une délégation de haut niveau de plus de 50 responsables irakiens des secteurs public et privé était présente et ils ont discuté de différentes questions et de sujets importants", a ajouté M. Ardakanian.

"Nous avons deux contrats d'exportation d'électricité et de gaz avec l'Irak. Bien entendu, plusieurs propositions ont déjà été soumises pour participer à la reconstruction de l’industrie électrique d'Irak, et les contrats de la République islamique d’Iran ont été proposés au ministère irakien de l’Electricité, et nous attendons maintenant sa finalisation", a-t-il continué.

Insistant que l'Irak en un pays en développement et a de nombreux domaines pour la mise en œuvre de projets de construction, le ministre iranien a évoqué que "de nombreuses sociétés entrepreneurs iraniennes sont actives dans la mise en œuvre de projets de développement en Irak".

Pour sa part, le ministre irakien du Commerce, Alaa Ahmed Al-Jubouri a déclaré que "nous avons parlé des discussions précédentes et nous nous sommes mis d'accord sur des sujets comme le transport, le commerce, les tarifs douaniers. Il y a eu des pourparlers également à ce sujet et nous avons créé un comité de poursuite pour ce sujet".

"Ce document que nous avons signé porte sur les questions frontalières, le transport, les tarifs douaniers et les investissements conjoints entre les deux pays dans le domaine du commerce qui revêtent une importance particulière pour Téhéran et Bagdad", a-t-il continué.

Fin