• lun. / 22 février 2021 / 12:37
  • Catégorie: Politique
  • Code d'info: 99120402583
  • Journaliste : 71612

Khatibzadeh : L'accord entre l'Iran et l'AIEA est dans le cadre de la loi du Parlement iranien

Khatibzadeh : L'accord entre l'Iran et l'AIEA est dans le cadre de la loi du Parlement iranien

Téhéran (ISNA)- Le porte-parole de la diplomatie iranienne a insisté que l'accord obtenu entre l'Iran et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) est dans le cadre de la loi du Parlement islamique d'Iran et la mise en œuvre du Protocole additionnel sera arrêtée dès mardi (23 février).

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire avec les journalistes, soulignant la visite du ministre qatari des Affaires étrangères, Cheikh Mohamed bin Abdulrahman Al-Thani en tête d'une délégation à Téhéran, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeid Khatibzadeh a déclaré que’au cours de cette visite, le ministre qatari a eu une discussion avec M. Zarif et des rencontres parallèles ont été tenues.

Faisant référence au déplacement du directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi à Téhéran, M. Khatibzadeh a annoncé que le directeur général de l'Agence a eu des rencontres avec le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi et le ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

Le porte-parole iranien a également souligné que l'accord obtenu entre l'Iran et l'AIEA est dans le cadre de la loi du Parlement iranien et la mise en œuvre volontaire du Protocole additionnel sera arrêtée demain (mardi 23 février).

"Ce qui a été réalisé est un bon acquis diplomatique et technique entre l’Iran et l’Agence internationale de l’énergie atomique", a ajouté M. Khatibzadeh.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a évoqué dans une autre partie de sa conférence que "la levée des sanctions est la voie du retour des Etats-Unis au Plan global d'action conjoint (JCPOA)".

"La proposition d'il y a deux ans de M. Zarif est sur la table pour la libération des prisonniers iraniens aux Etats-Unis en échange de la libération des condamnés américains en Iran", a rappelé M. Khatibzadeh.

"Les Etats-Unis ont non seulement quitté la table du JCPOA, mais aussi le bâtiment de cet accord", a réitéré le porte-parole iranien.

"Nous sommes en train d'examiner la proposition du coordinateur de la politique étrangère européenne concernant la présence des Etats-Unis en tant qu'invité à la réunion entre l'Iran et le groupe 4+1", a-t-il continué.

Fin